Parodontie

La parodontie est la partie de la médecine dentaire qui est spécialisée dans le diagnostic, le traitement et le maintien du parodonte, c’est-à-dire les tissus du soutien de la dent, soit : gencive,  tissus osseux, cément et ligament alvéolo-dentaire

La parodontite est une maladie d’origine bactérienne, qui survient le plus souvent lorsque les mécanismes immunitaires sont affaiblis. Elle débute généralement par une inflammation de la gencive (gingivite) qui s’étend progressivement vers le tissu osseux, en formant des « poches » infectées entre la gencive et la dent.

Les premiers symptômes sont des saignements des gencives, survenant spontanément ou lors du brossage des dents. Quand la maladie évolue, les symptômes suivants peuvent apparaître comme :

  • des rougeurs et un gonflement des gencives ;
  • une rétraction des gencives et la formation de poches (espaces vides) entre les dents et la gencive ;
  • un abcès de la gencive avec du pus ;
  • des douleurs lors de la mastication ;
  • des dents qui bougent et se déchaussent ;
  • une mauvaise haleine persistante.

Les personnes les plus à risque de parodontite sont :

  • Les personnes âgées ;
  • Les femmes enceintes ou ménopausées (en raison des changements hormonaux) ;
  • Les personnes atteintes de diabète de type 2, qui sont aussi plus susceptibles de souffrir d’une forme de parodontite grave ou évoluant rapidement ;
  • Les personnes atteintes de la leucémie, d’hyperthyroïdie.
Facteurs augmentant le risque de parodontite (parce qu’ils affaiblissent le système immunitaire) :
  • Le tabagisme
  • L’obésité
  • Une mauvaise alimentation et les carences en vitamine C
  • La consommation de drogues ou d’alcool augmente la gravité de la maladie parodontale.
  • La prise de contraceptifs oraux (changements hormonaux)
  • La prise de certains médicaments (psychotropes, antihypertenseurs,  antihistaminiques) qui réduisent la production de salive et augmentent ainsi le risque d’infection bucco-dentaire.
Prévention des maladies parodontales

La parodontite se développe souvent de façon insidieuse, et les symptômes n’apparaissent généralement que tardivement.

Il est possible de la prévenir par une hygiène bucco-dentaire stricte et un examen parodontal et dentaire régulier, permettant d’intervenir à temps en cas de gingivite.

Des mesures d’hygiène et de surveillance sont indispensables pour détecter la parodontite le plus précocement possible :

  • Brossage des dents deux fois par jour, avec une brosse à dents à poils souples (qui doit être changée tous les  2 mois). L’hygiéniste peut expliquer le geste du brossage qui ne doit pas aggraver les lésions des gencives, mais doit tout de même permettre un nettoyage efficace.
  • Le passage du fil (soie) dentaire avant le brossage, au moins une fois par jour.
  • Un examen dentaire annuel, au cours duquel le dentiste examine l’état de santé des gencives et, le cas échéant, l’espace entre les gencives et les dents pour s’assurer qu’aucune poche ne se forme.
  • Un détartrage régulier.
  • Une radiographie des dents tous les 2 ans pour détecter une perte osseuse anormale.
  • Il est recommandé de cesser de fumer
  • Limiter la consommation d’alcool et de sucre
Situations particulières

Femmes enceintes : il y a un risque accru de parodontite pendant la grossesse, les femmes enceintes doivent avoir un suivi dentaire pendant et après la grossesse.

Traitement orthodontique : pendant le traitement orthodontique,  la surveillance doit être accrue et un examen complet doit être effectué tous les 6 mois.

153 Prom. du Portage

Gatineau, Québec J8X 2K4

819-777-7092

Appelez-nous aujourd'hui

Heures d'ouverture

lundi : 7:00am - 7:00pm

Prendre rendez-vous

Cliquez ici!